La commode aux tiroirs de couleurs

La commode aux tiroirs de couleurs

Un hommage d'une femme à toutes celles qui l'ont précédée, qui ont forgé par leur force et leur indépendance la génération future. Un roman touchant sur l'exil et l'importance des mots, qui dévoile l'écriture douce et fière d'Olivia Ruiz.

FIT

FIT

Un court roman efficace et direct parfaitement servi par la plume abrupte de Lolvé Tillmanns, auteure romande de talent. On y parle du corps, du rapport qu'on entretien avec le nôtre ou celui des autres, de sujets de société résolument actuels et d'une nana qui crie son ras-le-bol. On aime on aime on aime !

Les Impatientes

Les Impatientes

Un roman choral bouleversant et à forte dimension autobiographique. L'auteure peule et camerounaise porte ici la voix des femmes du Sahel en dénonçant une condition féminine encore trop souvent tue. A lire absolument.

Le Démon de la Colline aux Loups

Le Démon de la Colline aux Loups

Un premier roman époustouflant de ce journaliste spécialiste des chroniques judiciaires, habitué aux récits de violence et de condamnations. Tout est magistral, de la langue à la prose, du fond à la forme, on est happé de la première à la dernière ligne. Un immense coup de cœur (à réserver aux cœurs bien accrochés justement).

La vie en chantier

La vie en chantier

Un nouveau coup de coeur avec ce roman. Il y aura définitivement eu un avant et un après Pete Fromm pour moi. On s'attaque ici au deuil, à la reconstruction et à l'espoir qui renaît à travers la douleur. Exceptionnel.

Croquemitaines

Croquemitaines

Une magnifique intégrale couleur qui réunit les deux tomes de l'histoire d'Eliott, jeune garçon qui assiste à la venue des cauchemars dans sa réalité. Une histoire haletante magnifiquement illustrée. A réserver aux yeux avertis.

La sirène des pompiers

La sirène des pompiers

Le duo gagnant de Peau d'Homme avait déjà brillé en 2006 avec cette fresque magnifique faite de drames, de coups de foudre et de tableaux de maîtres. Une très belle réussite qui nous fait voyager dans le Paris de la fin du XIXème. Un pur plaisir.

L’Américaine

L’Américaine

Ce deuxième tome de la saga des Déracinés, dont j'avais adoré le premier volet, est malheureusement une déception. Peu d'enjeux, trop de lenteur et pas assez de profondeur. Une parenthèse pour mieux entamer la dernière ligne droite ? Affaire à suivre...