C’était pas mieux après

PanPanCuCul

auto-édition / 2021 / 104 pages

Petites histoires de Covid, histoire d’en rire un petit peu quand même…

Le sous-titre annonce clairement la couleur : on est là pour se détendre un peu face à cette situation mondiale qu’on subit depuis deux ans (bientôt, si si…..). Et comme PanPanCuCul le dit si bien : ben c’était pas mieux après.  

Si vous suivez le compte de l’illustrateur genevois, les planches présentées dans cette BD au format très agréable ne vous seront pas inconnues. Il regroupe ici, chronologiquement, les blagues en noir et blanc (très marrantes) qu’il publie régulièrement depuis l’arrivée de notre ami Covid, selon son humeur et l’actualité du moment.  

On démarre donc évidemment avec l’adaptation à la chose : le pillage de PQ et la découverte des joies du masque et des poignées de coudes.  

Vient ensuite le confinement. Période qui a démarré, vous vous souviendrez, dans un état d’esprit de solidarité envers son prochain et les soignants sans précédent, journées de télétravail sur fonds sonores de cris d’enfants, rythmées par les interventions de notre cher Alain B. Puis les tensions, la distanciation sociale, le besoin de libertés, la crainte de l’autre. Bref.

Puis le déconfinement tant attendu. Avec ses déconvenues… hèèè non! C’est pas la porte réouverte sur des vacances à l’autre bout du monde et les grosses bamboules entre potes… on a dû réapprendre à vivre… différemment ! L’été, puis l’hiver, les multiples mesures qui s’enchaînent…

Comme le grand cycle de la vie.  

Allez. Autant rire un bon coup (en achetant ce livre par exemple). Et n’hésitez pas à vous abonner à son compte pour continuer à suivre l’actualité en noir et blanc : @panpan_cucul ♥️

Note : 5 sur 5.

Laisser un commentaire


Articles similaires