La loi des hommes

Prix des lecteurs 2022 du Livre de Poche – Polars

Wendall Utroi

Le Livre de Poche / 2021 / 320 pages

 « 𝘑’𝘦𝘮𝘱𝘰𝘳𝘵𝘦𝘳𝘢𝘪 𝘤𝘦𝘴 𝘱𝘢𝘨𝘦𝘴 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘮𝘢 𝘵𝘰𝘮𝘣𝘦, 𝘢𝘷𝘦𝘤 𝘮𝘰𝘪, 𝘴𝘢𝘯𝘴 𝘳𝘦𝘨𝘳𝘦𝘵. 𝘑𝘦 𝘳𝘦𝘴𝘴𝘦𝘯𝘴 𝘶𝘯 𝘢𝘶𝘫𝘰𝘶𝘳𝘥’𝘩𝘶𝘪 𝘭𝘦 𝘣𝘦𝘴𝘰𝘪𝘯 𝘥𝘦 𝘭𝘪𝘣𝘦́𝘳𝘦𝘳 𝘮𝘰𝘯 𝘢̂𝘮𝘦 𝘲𝘶𝘪 𝘴𝘦 𝘭𝘢𝘮𝘦𝘯𝘵𝘦, 𝘦𝘯𝘤𝘩𝘢𝘪̂𝘯𝘦́𝘦 𝘱𝘢𝘳 𝘭𝘦𝘴 𝘴𝘰𝘶𝘷𝘦𝘯𝘪𝘳𝘴, 𝘤𝘢𝘥𝘦𝘯𝘢𝘴𝘴𝘦́𝘦 𝘱𝘢𝘳 𝘭𝘦𝘴 𝘳𝘦𝘮𝘰𝘳𝘥𝘴. » 

L’auteur nous entraîne dans les bas-fonds plutôt sordides de la Londres victorienne du XIXème siècle, à la rencontre des officiers de Scotland Yard, des mères maquerelles au détour d’un lupanar sans vergogne et d’une justice qui parait loin de l’image qu’on s’en fait aujourd’hui.  
  
Mais n’allons pas trop vite. Revenons de nos jours et partons à la rencontre de Jacques, cantonnier tranquille d’une ville du Nord de la France, qui fait une découverte étonnante lors d’un nettoyage de tombe. Un étrange coffret métallique enterré avec le corps d’un homme dont personne ne savait grand chose et dont les rumeurs sur l’identité allaient bon train depuis longtemps. J. Wallace Hardwell 1857-1917. Dans le coffret, des pages jaunies par le temps. Torturé par sa conscience, Jacques hésite à s’en emparer. Mais quand il en découvre le contenu, tout bascule… 

Il découvrira les secrets et les coulisses d’une enquête sans précédent, faite de stratagèmes, de trahisons, de confidences et de revers. D’un code d’honneur à toute épreuve face à des hommes prêts à tout pour arriver à leurs fins. Il ouvrira également la porte sur la réalité d’un véritable business autour de jeunes filles pauvres et naïves prêtes à tout, ou plutôt sans autre choix, pour s’élever un peu de la fange dans laquelle elles sont nées. Sans répit ni secours face à la loi des hommes.  

Pendant ma courte carrière, j’avais vu des choses repoussantes, malodorantes, sanguinolentes, morbides, mais je n’avais jamais ressenti ce malaise, cette envie de me boucher les oreilles. Je n’avais jamais eu cette nausée qui me faisait désespérer de l’Homme.

J’ai eu énormément de plaisir à suivre les mémoire de Wallace, à me plonger à ses côtés dans cette époque victorienne que j’aime tant. La plume de l’auteur est extrêmement agréable et l’idée de nous faire vivre cette aventure à travers les yeux de Jacques m’a beaucoup plu. Je lirai inévitablement d’autres livres de cet auteur.

Un jour, ils seront tous princes, elles seront toutes princesses, le monde entier les respectera.

Note : 4 sur 5.

Laisser un commentaire


Articles similaires

Un commentaire sur “La loi des hommes

Les commentaires sont fermés.